Permis pour un camping-car

Quel permis pour un camping-car?

Le permis nécessaire pour la conduite d’un camping-car

Le permis nécessaire pour la conduite d’un camping-car dépend soit du poids du véhicule, soit de l’ancienneté du permis B.

Véhicules pouvant être conduits avec le permis B simple
Le permis B permet la conduite des véhicules dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes.
Aux véhicules de cette catégorie peut être attelée une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg.
Peuvent aussi être conduits avec le permis B les mêmes véhicules attelés d’une remorque lorsque le PTAC de la remorque est supérieur à 750 kilogrammes, sous réserve que la somme des PTAC du véhicule tracteur et de la remorque n’excède pas 3,5 tonnes.

1) Permis B ou C
Avec un permis auto (B), vous êtes libre de conduire n’importe quel véhicule motorisé dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes.
Pour conduire un camping-car d’un poids supérieur, vous devez obligatoirement être titulaire du permis C.nécessaire pour la conduite d’un camping-car 1

2) Permis B antérieur à 1975
Depuis février 2009, les titulaires d’un permis auto (B) antérieur au 20 janvier 1975 peuvent conduire un véhicule de transport de personnes comportant neuf places assises et dont le poids total autorisé en charge (PTAC) dépasse 3,5 tonnes sans avoir à passer le permis poids lourd.

En d’autres termes, si vous êtes titulaire de votre permis B depuis une date antérieure au 20 janvier 1975, vous pouvez être autorisé à conduire un camping-car normalement réservé aux titulaires du permis C. Et contrairement aux titulaires du permis C, vous ne serez pas soumis aux visites médicales périodiques obligatoires.
Procédure

Pour bénéficier de cette possibilité, vous devez vous rendre à la préfecture, muni d’une photocopie de votre pièce d’identité, de l’original de votre permis de conduire et d’un justificatif de domicile afin de faire apposer la mention « B camping-car > 3 500 KG » sur votre permis.

Véhicules pouvant être conduit avec un permis B obtenu avant le 20 janvier 2013
Les droits acquis par les détenteurs du permis B obtenu avant le 19 janvier 2013 sont maintenus.
Il en est ainsi notamment pour le permis B délivré avant le 20 janvier 1975 qui permet de conduire un camping-car de plus de 3,5 tonnes, à condition que son titulaire ait fait ajouter le code 79 sur son permis par la préfecture de son lieu de résidence.Quel permis pour un camping-car?</

Réglementation
La possibilité de conduire un camping-car, version poids lourd, avec votre permis B ne vous exonère pas du respect des limitations de vitesse applicables à cette catégorie de véhicule :
– 80 Km/h sur route ;
– 100 Km/h sur route 2 x 2 voies séparées par une barrière centrale ;
– 110 Km/h sur autoroute.

Vous devez apposer à l’arrière du véhicule trois disques correspondant à ces limites légales.

Par ailleurs, votre camping-car de plus de 3 500 kg de PTAC est soumis à un contrôle technique annuel.

La législation francaise concernant le poids d’un véhicule ne s’applique pas dans un autre pays tel que les USA ou l’Australie. Il est curieux d’ailleurs de constater que pour certaines destinations, l’âge du conducteur requis pour louer un camping-car est plus jeune que celui demandé pour louer une voiture ! En moyenne cet âge demandé est de 21 ans. Bien sûr certains pays ( peu nombreux )peuvent exiger le permis international qui doit accompagner le permis national. CampingCar-online vous précisera ce point pour votre destination.

Selon les destinations, les flottes de camping-cars sont toutes en version boîte automatique (le continent américain) ou boîte manuelle (l’Europe principalement) ou mixtes (Australie, Nouvelle-Zélande). La conduite en  boite automatique s’acquière rapidement. Si vous avez le choix, pourquoi ne pas essayer cette version, elle vous procurera beaucoup d’agrément. Vous recevrez  avec vos documents de départ, une fiche descriptive de la conduite en boite  « auto »2013-19-janvier-Nouveau-permis-A-22013-19-janvier-Nouveau-permis-A-32013-19-janvier-Nouveau-permis-A-4