Définitions

Définitions camping-car

Définitions des poids des camping-cars

Un camping-car, camping-cars: Véhicule automoteur dont l’aménagement intérieur est conçu pour servir de logement au cours d’un voyage ou de vacances.

Un camping-car est un véhicule automobile habitable. On l’appelle aussi autocaravane ou véhicule récréatif. En Belgique, on préfère le terme motorhome.

L’appellation camping-car ne peut s’appliquer qu’à des véhicules équipés de réservoirs d’eau propre et d’eau usée ainsi que de toilette chimique.

Pour les non-initiés, anatomie du camping-car :

Châssis : On nomme châssis l’ensemble de l’armature et des pièces supportant la carrosserie d’un camping-car.

Baie : On appelle baie toute fenêtre fixe, ouvrante ou coulissante de la cellule du camping-car.

Batterie cellule : Il s’agit de la batterie alimentant en 12 volts tous les éléments électriques situés dans l’espace de vie du camping-car (elle est alimentée par un alternateur, par une prise 230 v quand disponible, de plus en plus par un panneau solaire d’environ 120 W ou bien, mais moins fréquemment, par un groupe électrogène, une pile à combustible ou une éolienne).

Boiler : Réservoir intégré au chauffe-eau permettant de stocker l’eau à chauffer ou déjà chauffée.

Cellule : La cellule désigne la partie habitable du camping-car, la zone de conduite étant exclue.

Chauffage à carburant : Appareil de chauffage alimenté par le carburant du camping-car et non pas au gaz comme c’est le cas majoritairement.

Eaux grises : Les eaux grises correspondent aux eaux issues de la vaisselle ou de la toilette (lavabos, douche).

Eaux noires : Les eaux noires correspondent aux déjections contenues dans la cassette des toilettes.

Lit de pavillon : Il s’agit d’un lit suspendu au toit du camping-car, il est monté sur vérins pour le descendre et l’utiliser ou le remonter lorsqu’il ne sert pas.

Pompe à eau de cellule : La pompe à eau de la cellule permet d’alimenter en eau les différents postes de la cellule, à savoir les robinets de cuisine de douche et de lavabos ainsi que la chasse des toilettes. Elle peut également alimenter un robinet d’extérieur du camping-car.
Porte-à-faux arrière : Il s’agit de la distance de l’axe de roue arrière à l’arrière du camping-car.

Porteur : Ce terme désigne le véhicule (bloc moteur + châssis) servant de base à la construction du camping-car.

SecuMotion : Système de sécurité en amont des équipements au gaz du camping-car.

Définitions des poids des camping-carsDéfinitions des poids des camping-cars

Le poids à vide : G1 sur le certificat d’immatriculation (carte grise) est le poids du véhicule en sortie de chaine de montage.

Le poids à vide en Ordre de Marche : (PVOM) = G sur la carte grise.

Il s’agit du poids à vide en ordre de marche (ou masse à vide en ordre de marche) comprenant les accessoires et les équipements montés d’origine, une bouteille de gaz, 90% des fluides nécessaires au fonctionnement du véhicule, 90% des eaux propres, plus le poids du conducteur (forfaitairement fixé à 75 kg). Il figure sur la carte grise.
Rappel : La norme 92/21/CEE tolère que le constructeur ait un écart, par rapport à la carte grise, de 5% du poids à vide en ordre de marche, ce qui minorise d’autant la charge utile.

Le poids total autorisé en charge (PTAC) = F1 sur la carte grise
C’est la limite de poids que le véhicule ne peut dépasser sous aucun prétexte (avec passagers + bagages + pleins). Validée par la DREAL ou DRIEE ou par une autorité compétente d’un état membre de l’Union Européenne, cette indication est portée sur la carte grise, sur la notice descriptive ou le livret d’entretien ainsi que sur la plaque de châssis.

La charge utile (CU)
C’est la différence entre le PTAC et le PVOM. Elle correspond au poids disponible pour le chargement du véhicule, à savoir :
les passagers (la norme 92/21/CEE fixe le poids légal d’un passager à 75 kg), leurs bagages et les équipements non compris dans la masse à vide.
La charge utile est tout simplement la différence entre poids total autorisé en charge et poids à vide, soit CU = PTAC – PV
Donc ne pas compter dans la CU ni conducteur, ni eau propre ni carburant.
Très importante, cette valeur nous indique les possibilités de chargement du camping-car. Elle varie entre 600 et 200 kg, 500 kg étant une bonne valeur.

Le poids total en charge (PTC)
C’est le poids réel du camping-car avec son chargement à un moment précis. Il varie donc en fonction du nombre de passagers et de l’importance des bagages.

Le poids remorquable
C’est le poids maximal que peut remorquer un véhicule. Ce poids est défini par le constructeur automobile et validé par la DREAL ou DRIEE.

Le poids total roulant autorisé (PTRA)
Déclaré par le constructeur et validé ensuite par la DREAL ou DRIEE, c’est l’addition du PTAC du véhicule tracteur et du poids remorquable déclaré par le constructeur.

Le poids total roulant (PTR)
C’est le poids réel de l’ensemble de l’attelage (PTC du camping-car + PTC de la remorque).

 

Sanctions

Article R312-2: Il est interdit de faire circuler un véhicule dont le poids réel excède le poids total autorisé en charge fixé par la direction régionale de l’industrie. Toute infraction est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Lorsque les dépassements excèdent les limites réglementaires de plus de 20 %, l’amende encourue est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

En cas de dépassement du poids autorisé excédant 5 %, l’immobilisation peut être prescrite dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325.

La dérogation du 20/01/1975 ne vous donne pas le droit de conduire un véhicule en surcharge, même s’il s’agit d’un poids lourd. Elle ne vous donne pas le droit de tracter une remorque de plus de 750kg même si vous avez le permis E.

Dépassement du PTAC inférieur à 10%: amende de 90 euros Pas de retrait de point de permis de conduire. Immobilisation du véhicule tant qu’il est en surcharge.

Dépassement du PTAC supérieur à 10%: amende de ?? euros Retrait de 4 points de permis de conduire. Immobilisation du véhicule tant qu’il est en surcharge.

Au dela de la sanction, il faut savoir qu’en cas d’accident, l’assureur peut faire prévaloir la surcharge pour ne pas couvrir le sinistre !

Dépassement du nombre de passagers prévus: amende de 45 euros. Pas de retrait de point de permis de conduire.

information: http://www.ffcc.fr/